GUCCI SNEAKERS, 1984

CHERS LECTEURS,

CELA FAIT LONGTEMPS QUE JE CHERCHAIS AU SEIN DE MES ARCHIVES, CETTE SNEAKER CRÉÉE PAR GUCCI EN 1984. ON PEUT LA CONSIDERER COMME UNE DES TOUTES PREMIÈRES BASKETS ÉDITÉE PAR UNE MARQUE DE LUXE.

PHOTO PRISE AU DESIGN MUSEUM, LONDON

BASÉE FIDÈLEMENT SUR UNE BASKET DE TENNIS DES ANNÉES 70, ELLE RESTE FIDÈLE À SA GÉNITRICE EN N’UTILISANT AUCUN NOUVEAU MATÉRIAUX. LA DIFFÉRENCE SE FAISANT SUR L’AJOUT TRÈS DISCRET DU LOGO GUCCI (QUE L’ON DEVINE SUR LA LANGUETTE) ET À L’INTÉRIEUR, L’EMPLOI D’UN CUIR DE LUXE ITALIEN COUSU MAIN ET D’UN PRIX STRATOSPHÉRIQUE. Lire la suite « GUCCI SNEAKERS, 1984 »

Ces sabots sont fait pour…


Vintage sabot des années 70…

Cette année ce sont des sabots, trouvés au fond d’une armoire, qui nous font remonter 40 ans en arrière. Ils n’ont rien d’exceptionnel; bruts, taillés dans un parallélépipède de bois, rustiques (portables 10 mn sous peine de cou de pied meurtri!). On l’imagine aisément porté par des hippies ou par une fermière suédoise (celle avec nattes et longue robe fleurie).

Les créateurs ont reinterprété et adapté ce futur incontournable des étés à venir aux conditions de vie citadine… C’est donc en plexiglas (chez Prada), à talons (chez Chanel et partout), agrémentés de clous, en denim, avec des poils de chèvre (chez Louis Vuitton !), imprimés (chez Miu-Miu) ou PVC chez La Redoute qu’ils ont envahi les rayonnages.

Ci-dessous, un sabot de la marque André « made in Sweden »!

On les twiste avec des chaussettes hautes et cela fait surtour moins mal!

 

Créatures… célestes

Toujours lors du défilé Dior Homme, mais cette fois-ci de l’autre côté du pavillon, comme s’il y avait deux mondes distincts (voir billet précédent). Ces deux filles, lumineuses et colorées, dont la tenue « so vintage » (très « quarante pour celle de gauche, plutôt sixties à droite) se marie parfaitement avec ce vieux quartier de Paris. Un look délicat et ludique.

dior-pe-2009-5

Shopping 2.0 (collaboratif inside)

Ce qui est fantastique avec les nombreux outils collaboratifs dont nous disposons aujourd’hui et même si Google tombe en panne de temps en temps c’est le détournement que l’on peut en faire, les applications multiples auxquelles on peut les associer.

À partir de l’application Google Maps et avec l’aide de 6 amies, nous avons réalisé une carte collaborative du shopping parisien malin et intelligent, on y trouve du vintage (Falbalas Marché Dauphine), des coiffeurs à l’ancienne mais hype (Living Room), des dépôts-vente de luxe (Réciproque) et plein d’autres choses encore.

Je vous invite a jeter un coup d’œil en cliquant Fashion Maps