— LE MODALOGUE

Archive
Tag "punk"

ICI

Read More

Tout débute avec « The punk singer », un documentaire sur Kathleen Hanna chanteuse et activiste américaine. L’exposé video réalisé par Sani Anderson revient sur plus de 20 ans de carrière de la leader successive des Bikini Kill, Le Tigre et Julie Ruin, son dernier projet en date. Un parcours musical intrinsèquement lié à son activisme au sein du mouvement féministe Riot Grrrl, qu’elle à d’ailleurs largement contribué à faire connaître.

Une des actions notoires des Bikini Kill en live était de demander aux filles de venir devant la scène. Quiconque à participé à des concerts « dans la fosse » comprendra ce que cela signifie.

Son engagement l’amène a croiser d’autres figures emblématiques de la défense de la cause féminine. Joan Jett ex-the Runaways. Kim Gordon, ex-Sonic Youth. Tavi Gevinson aka Style Rookie qui incarne la nouvelle génération de féministe américaine.

the-punk-singer-1 the-punk-singer-2 the-punk-singer-4

Le reportage se veut aussi intimiste. Sans voyeurisme, il aborde la maladie au stade avancé :-/ de Kathleen Hanna (maladie de Lyme) ou son mariage avec Adam Horovitz, aka Ad-Rock des Beastie Boys.

Au mitan des années 90, ces jeunes gens ne sont prêts à aucune concession, pensons au radicalisme artistique d’Harmony Korine. Préférant le silence à toute exposition médiatique au risque d’une récupération. L’essence même de l’esprit punk et rebelle.

 

Extension

Au vu du documentaire, on se souviendra que la scène indépendante US des années 90 mêlait facilement cinéma, musique, mode et activisme. Durant cette période, Kim Gordon fut une des créatrices de la marque de vêtements X-Girl (une émanation du label X-Large). Kathleen Hanna en sera une adepte, Chloé Sevigny une ambassadrice jouant et maniant le genre.

X-Girl (vendue en 1998 à un groupe japonais) voulait créer des vêtements « cool » pour les filles, des vêtements « ajustés » mais pas « moulants ». Se démarquer de l’esthétique baggy appliquée uniformément aux filles et aux garçons d’alors. Montrer, comme le prônait sur scène Kathleen Hanna, que les filles « pouvaient faire mieux que les garçons ».

Une Chloé Sevigny androgyne déambule le long de « Sugar Kane » des Sonic Youth, défile nue pour Marc Jacobs créateur sorti de l’underground new-yorkais le tout sous le regard de Sofia Coppola et Spike Jonze.

Jusqu’à présent il n’y a pas eu de grande escroquerie, tous les acteurs de cette scène underground sont restés vingt ans plus tard, fidèles à leur idéaux.

On pourra consulter également l’ouvrage Art et Féminisme paru chez Phaidon et qui retrace 40 ans d’activités artistiques féministes

art-feminisme-1 art-feminisme-2 art-feminisme-3

Read More

From left to right: Christophe Bourseiller, Kiki Picasso, David Sanson, Eric de Chassey –

Last week during a conference at Europunk exhibition at Cité de la Musique an unpublished video was shown. It represent the performance in 1978, of Panic a netherland punk band lead by Peter Ten Seldam. The purpose was an introduction to the debate on what punk was politically, musically and aesthetically, far from Beyoncé outfit at the opening of this spring’s MET exhibition « Punk: Chaos to Couture ». So far from what punk was really.

The last song on my shitty-video « Requiem for Martin Heidegger » (sic) is a must !

The documentary was assembled by Duco Donk

Read More

Read More

Before the fittings – Safety pins in the ears, handcuffs necklace, pins of famous old punk bands (The Ramones and Dead Kennedys) on this young model, punk’s not dead in the backstages of Manish Arora’s Summer Spring 2011 collection.

Can’t wait to see what the new artistic director of Paco Rabanne is planing now !

NB: If you don’t know David Bowie’s « Rebel Rebel » check it here.

Read More

L’autre soir en rentrant au Baron…

Ylva Falk est danseuse de hip-hop et de voguing (voir aussi ici), elle est également chorégraphe, elle a notamment travaillé sur le dernier défilé de Quentin Véron. Habillée ce soir-là par Jean-Paul Gaultier des pieds à la tête elle était l’image du nouveau parfum maison: Gaultier Madame.

Elle porte un mini-perfecto fluide, strassé et clouté (très glam-punk). Son visage, au maquillage coloré, orné d’un grand sourire vous captive et puis… il y a cette houppe, cette coiffure, que dis-je cette coiffure? Cette excroissance capillaire qui rendrait jaloux le plus célèbre des petits reporters belge!

Ylva vous conseille d’associer votre vernis à ongles à … vos sourcils.

Dans ce décor fait de miroirs et de graffitis rose bonbon, elle n’était pas sans me rappeler quelques couvertures d’I-D magazine des années 90, voir une toute récente avec Agyness Deyn.

I-D, avril 1984

I-D, mai 2009

 

Read More

Drôle de coiffe pour cette jeune fille croisée hier soir chez Colette, tandis que Lou Reed nous lisait certains de ses textes…

accessoire-lady-diy-1

accessoire-leggins-zip-1

… des leggings zippés dans le dos, un diadème fait de vis et de rondelles dentelées, très D.I.Y(1), très punk, très arty, très Lou Reed en somme…

(1) D.I.Y : Do It Yourself, expression très utilisée dans la culture underground des années 70.

Read More

Noël approchant à grands pas, nous nous sommes dit qu’une liste d’idées-cadeaux chics et éclectiques vous guiderait dans vos choix pour les fêtes de fin d’année, pour votre homme, un frère, votre père ou un ami.

Nous, sept blogs masculins, okcowboy, buzz2luxe, chroniques du plaisir, James Bort, Matérialiste, Very et moi-même vous avons sélectionné plus de vingt produits allant de 17 euros à des prix indécents.

Geek, gourmet, mélomane, amoureux de design, artiste, ou dandy, le Noël de l’homme 2008 sera luxueux ou ne sera pas.

Adoptez ce widget

Pour votre shopping, vous pouvez télécharger le fichier pdf interactif et l’imprimer.

crédits:
chefs de projet : Thierry Richard @ chroniques du plaisir & Florian POHL @ okcowboy
design : Christian Poulot @ lemodalogue
animation flash : Alex Very @ Very

Read More

Hedi Slimane est cruellement absent de la scène mode mais pas de la sphère créative, pour preuve son e-portfolio.

Des photos en noir et blanc où l’on reconnaît le chanteur des Babyshambles, les 5 garçons dans le vent du groupe The Horrors, Madame Cobain ou encore Amy Winehouse et les Daft Punk.

Un ensemble de photos non triées(?), mais parfaitement sous control, des images autour du thème fétiche du créateur : la musique punk-rock, ses fans et les backstages. On pense évidemment à Anton Corbjin, photographe de la scène punk des années 75 ainsi que de nombreux autres artistes de la musique ou du cinéma (David Bowie, Depeche Mode(1), etc.).

Plane également l’esprit de Larry Clark et bien sûr de Gus Van Sant, autrs artistes étudians les comportements des adolescents.

Ces jeunes hommes anonymes tantôt en tee-shirt, tantôt boutonnés jusqu’au col ont largement inspiré Hedi Slimane depuis près de dix ans et ont collaboré à la création d’une nouvelle silhouette masculine, faisant de la maison Dior que cela plaise ou non, une référence en matière de mode masculine, bel hommage.

La mode est toujours présente donc, car comme le dit Hedi Slimane : « une idée peut être approchée à travers plusieurs médiums« , la définition même de la transversalité.

Le détail qui tue, le badge PIL !

Miss Courtney Love Cobain

Pour compléter ce billet :
A consulter d’urgence :
– son e-portfolio

A lire :
– les publications d’Hedi Slimane sur Amazon

A voir :
– les films de Larry Clark (Kids ; Ken Park ; Wassup Rockers ; Destricted
– les films de Gus Van Sant (Drugstore Cowboy ; Paranoid Park ; Elephant ; My own private Idaho)
– l’exposition réunissant une série de documents vidéos, photos et sonores autour du festival musical de Bénicassim 2007.
Hedi Slimane///Perfect Stranger,
Galerie Almine Rech – 19, rue de Saintonge – 75003 Paris (du 28 novembre au 05 janvier 2008)

(1) Le saviez-vous ? Depeche Mode, le groupe, doit son nom au défunt magazine de mode du même nom…
(*)Et pour ceux et celles qui sont intéressés, le titre du billet provient de ce titre du groupe Joy Division.

Read More