ON A VU PEGEEN VAIL | PEGGY GUGGENHEIM, VENISE

AU MUSÉE PEGGY GUGGENHEIM DE VENISE…

PEGEEN VAIL N’EST AUTRE QUE LA FILLE DE LA MÉCÈNE « ART-ADDICT » PEGGY GUGGENHEIM (1925-1967) ET DE SON PREMIER MARI, L’ARTISTE FRANÇAIS LAURENCE VAIL. NÉE À OUCHY EN SUISSE ELLE PASSE SON ENFANCE EN SUIVANT SA MÈRE (SES PARENTS AYANT DIVORCÉS) ENTRE L’ANGLETERRE ET LA FRANCE.

ÉLEVÉE DANS UN MILEU ARTISTIQUE, SON PÈRE ÉTAIT SURNOMMÉ LE ROI DE LA BOHÈME PAR LE MILIEU INTELLECTUEL PARISIEN, PRÉCOCE, PEGEEN VAIL EXPOSE SES PREMIÈRES ŒUVRES À L’AGE DE DOUZE ANS. CETTE PREMIÈRE MONSTRATION AURA LIEUE À LA GUGGENHEIM JEUNE GALLERY DE LONDRES OUVERTE UN AN PLUS TÔT PAR SA MÈRE CONSEILLÉE ALORS PAR MARCEL DUCHAMP ET CONSTANTIN BRÂNÇUSI.

PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE, ELEL FUI L’EUROPE AVEC SA MÈRE ET MAX ERNST POUR LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE. ELLE SE LIERA ALORS AVEC LES AUTRES ARTISTES FÉMININES DONT FRIDA KAHLO. EN 1946 ELLE ÉPOUSE LE PEINTRE FRANÇAIS JEAN HÉLION DONT ELLE AURA TROIS ENFANTS. PEU APRÈS LEUR DIVORCE EN 1956 ELLE S’ÉTABLIT AUPRÈS DE SA MÈRE À VENISE AU PALAZZO VENIER DEI LEONI.

DÈS LORS, LES PEINTURES DE PEGEEN VAIL D’UN STYLE FAUSSEMENT NAÏF ET REPRÉSENTANT SOUVENT DES SCÈNES FAMILIALES SERONT VENDUES RÉGULIÈREMENT DANS DIFFÉRENTES GALERIES ITALIENNES À MILAN, PADOUE, MURANO… IL RÈGNE DANS SES TOILES UNE ATMOSPHÈRE ONIRIQUE OÙ ELLE-MÊME EST SOUVENT EN REPRÉSENTATION. LE TRAIT S’AFFIRMERA ET DEVIENDRA PLUS ÉPAIS AU COURS DU TEMPS.

EN 1959 ELLE ÉPOUSE LE PEINTRE ABSTRAIT RALPH RUMNEY. ILS S’INSTALLENT À PARIS OÙ LE COUPLE DOIT DE PLUS EN PLUS FAIRE FACE AUX CRISES DÉPRESSIVES QUE CONNAÎT PEGEEN DEPUIS SON PLUS JEUNE ÂGE.

ELLE S’ÉTEINDRA PRÉMATUREMENT EN 1967 D’UNE OVERDOSE DE MÉDICAMENTS.

PEGEEN VAIL, AT THE SEASIDE, CIRCA 1950, 1950
PEGEEN VAIL
PEGEEN VAIL, THE EXHIBITION, 1945
PEGEEN VAIL, THE EXHIBITION (DETAIL), 1945
PEGEEN VAIL, THE SUNSHADE, 1960
PEGEEN VAIL, INTIMATE CONVERSATION, 1960 & PEGEEN VAIL, PALAZZO VENIER
PEGEEN VAIL
PEGEEN VAIL, DANS SON ATELIER, NEW-YORK, 1942

#poorqualityphotowithshittyiphonecamerasorry