Portrait à la mode | The Panama hat

Le portrait d’un créateur, d’une personnalité de la mode avec une signature, une citation et le buste tracé d’un seul trait, comme pour en capter l’essentiel. Cette fois il s’agit d’un accessoire, un chapeau…

Worn by famous people as president Theodore Roosevelt, Harry Truman, Sean Connery or Victor Laszlo (in Casablanca), i’ve seen it during all summer worn by trendy kids, men or women: the Panama hat.

panamas-v4b

Portrait à la mode | Yohji Yamamoto

Le portrait d’un créateur, d’une personnalité de la mode avec une signature, une citation et le buste tracé d’un seul trait, comme pour en capter l’essentiel…

yohji-yamamoto-v4b

There is a ressemblance with eye of Horus in Yohji Yammoto’s view.

Il y a quelque chose de l’œil d’Horus (œil d’Oudjat) dans le regard de Yohji Yamamoto…

See the galery of previous portraits – Voir la galerie de portraits

Hilton Mc Connico | Sneaker pimp

C’était vendredi dernier en compagnie de Nathalie chez Aurore, une rencontre imprévue avec Hilton Mc Connico fier de nous montrer ses Adidas personnalisées !

A guy with attitude

hilton-mc-connico-2

hilton-mc-connico-1

hilton-mc-connico-3

Ci-dessous un extrait de la bio d’Hilton Mc Connico copié-collé de son site.

Né à Memphis Tennessee en 1943, Hilton McConnico est « tout » à la fois peintre, décorateur, photographe, designer, scénographe. Depuis 1965, il vit et travaille à Paris. Après plusieurs années comme créateur de mode pour de célèbres maisons parisiennes, il se tourne vers le cinéma. Il crée les décors d’une vingtaine de films, dont  » Vivement Dimanche  » de François Truffaut (…)

Maniant la couleur mieux que quiconque, Hilton McConnico crée un monde imprégné de poésie. Ses scénographies lui ont apporté une notoriété qui fait de lui un des artistes les plus complets et créatifs de son époque. Pour Hermès notamment, il conçoit de nombreuses expositions ainsi que le design intérieur des musées du bâtiment amiral de Tokyo et de Séoul. (…)

La suite est à lire ici

Haute-Joaillerie | Voyages extraordinaires

Ci-dessous œuvre originale de Ruben Alterio sur une idée d’Alfredo Arias pour Van Cleef & Arpels (n°222/350)
Quatre romans de Jules Verne que la maison Van Cleef & Arpels à illustré, à sa manière, en créant 174 bijoux cette saison. Nous voilà invités à prendre part à des périples qui nous ferons voyager pendant Cinq semaines en ballon, nous mèneront en Voyage au centre la Terre, nous entraîneront au fond des océans à Vingt mille lieux sous les mers et pour finir nous conduiront vers un fantastique voyage De la Terre à la Lune…
Des paroles, des paroles, des paroles comme toujours chez Van Cleef, de la narration, des histoires pour nous émerveiller. À l’heure des inquiétudes et des crises, les maisons de luxe se doivent de sublimer le réel et de faire plus que jamais, preuve de créativité, d’audace et être porteuses de rêves.
Après Califormia Rêverie, Oiseaux de Paradis, les saisons précédentes, la maison sise 22 place Vendôme nous a présenté Voyages Extraordinaires, dont voici quelques photos.


Le bestiaire, une des identités de la marque, s’est enrichi avec l’éléphant (ci-dessus), mais aussi des lémuriens, des perroquets, des ours polaires, des manchots, des dauphins et des pélicans. Une vraie Arche de Noé non ?



Une raie manta, très florale

Rendez-vous en septembre lors de la Biennale des Antiquaires. La collection complète sera exposée de façon dramatique et féérique. Une mise en scène d’Alfredo Arias oscillant entre Jules Verne et Méliès tout en respectant l’univers si féminin de Van Cleef & Arpels sera présentée pour l’occasion. On nous promet la présence du Nautilus et peut-être du Capitaine Némo…