La poésie des cinémagraphes

Dépositaire du nom « Cinemagraph« , Kevin Burg et Jamie Beck (Ann Street Studio) ont su diffuser, même s’ils n’ont pas créés le concept, un modèle d’animation entre cinéma et photographie. Une partie de l’image est animée alors que le reste demeure immobile. Le format à connu son discret essor il y a environ 4 ou 5 ans tout d’abord auprès des marques de luxe américaines (DKNY, Oscar de la Renta…).

Il faut dire que le format s’y prête bien, moins « agressif » que le GIF animé, il transmet un « temps suspendu » propre au luxe.

Pour Kenzo Parfums décidément en grande forme ces derniers mois, l’agence Balistik’Art associée au jeune Julien Douvier ont réalisé aux abords de la Philarmonie de Paris, un clip plein de poésie.

j j j

Precious Moments | Erwin Olaf x Ruinart

120 years after their first collaboration with Alphonse Mucha, Maison Ruinart, the oldest House of Champagne choose Erwin Olaf to explore new fields of communication.
26 photos of the dutch photographer with, he said, reference to nature, human and the art world. It’s not only the legacy of Ruinart that he discover when wandering in the chalk pit, but also the legacy of the old photographers and artists. Instead of a « fashion oriented » shooting Erwin Olaf decided to shoot these « accidents by nature » in black and white with his Hasselblad and Baryta paper.
You can see Brassaï, the dots of Damien Hirst or the paintings of Mark Rothko along the way.
« Nature create fascinating things and for me the multiples references to the art of painting, the abstraction, is the next level of my work », said the artist.

erwin-olaf-ruinart-1 erwin-olaf-ruinart-2 erwin-olaf-ruinart-3 erwin-olaf-ruinart-4 erwin-olaf-ruinart-5 erwin-olaf-ruinart-6 erwin-olaf-ruinart-7 erwin-olaf-ruinart-8 erwin-olaf-ruinart-9 erwin-olaf-ruinart-10

j j j

Pur plaisir | Back to basics

Retour à certains fondamentaux, après une trêve estivale de deux mois. Deux mois sans bloguer, interruption luxueuse ou suicidaire c’est selon.

Le plaisir se consommant sans modération j’espère que vous vous en êtes enivré cet été.

Pour autant je n’ai pas mis en veille ma curiosité « transversale » et avant de partager avec vous mes lectures et autres réflexions estivales, je vous invite à regarder une création réalisée avec l’agence Balistik’Art

Vous connaissez ce sentiment qui fait que l’on se sent bien dans un lieu, dans un vêtement, que l’on vit un moment privilégié. On a l’impression que ce moment à été fait sur-mesure pour nous, on pourrait parler de bespoke moment. C’est le même sentiment qui m’habite lorsque je blogue ici sur ces sujets qui nous passionnent.

Le scénario de la vidéo ci-dessous fait référence à ces moments de Pur Plaisir. Le scénario à été écrit par mes soins et fait partie d’une série de douze scénarios écrits par des blogueurs européens (from Paris, London, Berlin and Milan). Les deux autres opus parisiens (must see !) de cette saga ont été écrits par les talentueux Thierry Richard et Brian Leavy.

Je remercie grandement l’agence Balistik’Art pour m’avoir offert cette opportunité et pour leur patience (argh mes soucis techniques !) . Je vous assure que voir ses mots et ses idées mis en images procure un frisson tout particulier et vous projette dans une toute autre dimension, pour un peu on se prendrait pour Kubrick, Coppola ou Truffaut (!) merci à Julien Rocher, le « réal » pour m’avoir fait vivre cet instant très particulier.

Pour voir l’ensemble des clips, n’hésitez pas à vous rendre ici.

j j j

Alice Lane, un ange passe…

… au 7e étage sur une terrasse des Champs-Élysées.
Un sourire, une chevelure-crinière, une houle flamboyante, sur un teint de porcelaine. C’est Alice Lane, make-up artist et assistante d’Aaron de Mey, le nouveau directeur artistique maquillage de Lancôme.

 


Alice porte à ravir le nouveau rouge de Lancôme ainsi que le nouveau gloss noir créés par Aaron, le tout accompagné de la combinaison de plombier, une tendance de l’été selon Miss Nardj (voir ici).

Le coffret en édition limité présentant le nouveau rouge (rouge à lèvres) et le nouveau noir (gloss) de Lancôme.

A suivre…

j j j