Ylva, diva chic et choc

L’autre soir en rentrant au Baron…

Ylva Falk est danseuse de hip-hop et de voguing (voir aussi ici), elle est également chorégraphe, elle a notamment travaillé sur le dernier défilé de Quentin Véron. Habillée ce soir-là par Jean-Paul Gaultier des pieds à la tête elle était l’image du nouveau parfum maison: Gaultier Madame.

Elle porte un mini-perfecto fluide, strassé et clouté (très glam-punk). Son visage, au maquillage coloré, orné d’un grand sourire vous captive et puis… il y a cette houppe, cette coiffure, que dis-je cette coiffure? Cette excroissance capillaire qui rendrait jaloux le plus célèbre des petits reporters belge!

Ylva vous conseille d’associer votre vernis à ongles à … vos sourcils.

Dans ce décor fait de miroirs et de graffitis rose bonbon, elle n’était pas sans me rappeler quelques couvertures d’I-D magazine des années 90, voir une toute récente avec Agyness Deyn.

I-D, avril 1984

I-D, mai 2009

 

Wear Palettes, VIP

Agyness Deyn

L e Modalogue envahit par la couleur !
Désormais je m’occupe des gammes de couleur du site Wear Palettes VIP (cliquez sur la bannière à droite). Il s’agit d’une déclinaison « people » de l’excellent Wear Palettes dont j’ai déjà  parlé dans le passé.

Wear Palettes pousse l’expérience du street look ou du face hunting un peu plus loin; à partir de la gamme chromatique de la photo on élabore une gamme de trois à cinq couleurs dominantes que l’on peut imaginer réutiliser dans un projet de stylisme ou autre.

Je suis ravi de cette collaboration avec Daniel qui me permettra en outre d’upgrader mon pauvre niveau en connaissance people, car mis à part Scarlett, Angelina et Brad, je suis peu au fait des us et coutumes de ces personnes.

Maintenant il ne me reste plus qu’à m’améliorer dans ma sélection de couleur, je compte sur vos précieux conseils.

INSPIRATION | Forcément Agyness

J’ai toujours préféré Garbo à Marlène, plus mystérieuse, plus atypique, Garbo est plus désirable, forcément.

Forcement, je n’ai pas été un grand fan des fantastic four des runaways des années 90, Naomi, Claudia, Linda et Cindy, beautés trop évidentes selon moi, trop facile.

Forcément, bien qu’arrivant légèrement plus tard,  Kristen Mc Menamy, Shalom Harlow, Karen Elson, Erin O’Connor ou l’étonnante Devon Aoki sont plus fascinantes.
Idem pour Agyness, moins institutionnalisée que  Kate Moss.

Forcément quand j’ai vu la nouvelle campagne de communication du Printemps, je n’ai pas pu m’empêcher ce rapprochement avec Siouxsie Sioux, égérie gothique-rock.

Ci-dessous, le maquillage des yeux de princesse égyptienne popularisé par Siouxsie Sioux à la fin des années 70, réinterprété sur l’androgyne visage d’Agyness.

Ainsi qu’une tenue rappelant celle de Siouxsie Sioux en pleine période punk

siouxsie-sioux-clown

Voire celle de Klaus Nomi


crédit photo : Ewook78(at)aol.com