TATOO YOU

LE TATOUAGE EST DEVENU PHÉNOMÈNE DE MODE, FONDAMENTALEMENT IL N’EN EST RIEN. LES PREMIERS TATOUAGES RECENSÉS DATENT DE PLUSIEURS MILLIERS D’ANNÉES ET REMPLISSAIENT ESSENTIELLEMENT DES FONCTIONS D’IDENTIFICATION, D’APPARTENANCE TRIBALE.

Read More

j j j

La poésie des cinémagraphes

Dépositaire du nom « Cinemagraph« , Kevin Burg et Jamie Beck (Ann Street Studio) ont su diffuser, même s’ils n’ont pas créés le concept, un modèle d’animation entre cinéma et photographie. Une partie de l’image est animée alors que le reste demeure immobile. Le format à connu son discret essor il y a environ 4 ou 5 ans tout d’abord auprès des marques de luxe américaines (DKNY, Oscar de la Renta…).

Il faut dire que le format s’y prête bien, moins « agressif » que le GIF animé, il transmet un « temps suspendu » propre au luxe.

Pour Kenzo Parfums décidément en grande forme ces derniers mois, l’agence Balistik’Art associée au jeune Julien Douvier ont réalisé aux abords de la Philarmonie de Paris, un clip plein de poésie.

j j j

Precious moments | Stéphanie de Bruijn

stephanie-de-bruijn-2-2b

Quoi de plus précieux que notre intimité?

Rares sont ceux à qui ont la confie. Nos amours, un ami très cher, un parent ou notre psy font peut-être partis de ceux-là… Tous se doivent d’être à l’écoute de nos pensées.

Stéphanie de Bruijn, créatrice de parfums sur-mesure sait se faire confidente. Nulle création ne se fera sans qu’elle ne vous ai rencontré au moins une fois. On se rendait chez son tailleur pour se faire confectionner un costume sur-mesure, désormais on se rend depuis 6 ans chez son parfumeur pour se faire concocter un parfum sur-mesure.

Sa démarche est en parfait accord avec son positionnement de niche et les habitudes du monde du luxe. Chaque client est unique et nécessite une attention toute particulière, il s’agit pour la créatrice de se mettre au service du client, un don réciproque de soi.

N’est-il pas merveilleux de faire remonter les souvenirs olfactifs agréables de notre vie et de les confier à cette alchimiste de la fragrance? L’odeur du linge frais de l’armoire à linge de notre grand-mère, l’odeur de la garrigue écrasée par le soleil, une odeur de peau.

Selon la durée de ces échanges qui peuvent aller de 30 minutes à 5 ou 6 séances, selon vos possibilités à régler en espèces sonnantes et trébuchantes, Stéphanie de Bruijn mettra au point un parfum approprié selon trois offres dont les intitulés empruntent à la mode. Respectivement « Prêt-à-parfumer », « Prêt à initier » et « Le sur-mesure ». Cette dernière offre comprend pour 6000 euros une formule exclusive, véritable étoffe olfactive de votre vie, conservée précieusement dans les archives de la créatrice. Le parfum est livré dans un flacon unique (numéroté) de la Cristallerie Royale de Champagne, cristallerie choisie par Louis XIV.

Les clients de cette offre sont essentiellement des amateurs ayant fait le tour des parfums de niche et qui désirent désormais quelque chose de personnel et singulier réalisés par des artisans du luxe.

La Cristallerie Royale de Champagne fait partie de la holding Financière Saint Germain qui détient également la verrerie Daum et la manufacture de porcelaine Haviland.

stephanie-de-bruijn-1-2

Flacon de la Cristallerie Royale de Champagne

stephanie-de-bruijn-3-2

j j j

Mr. G, à  point…

Chers lecteurs,

Gilles Chavet, aka Mr. G se rend chaque saison à Limoges où il confie ses inspirations à une jeune femme, qui en plus de travailler dans une fabrique de porcelaine est une passionnée de la peinture sur porcelaine.

Depuis quatre ans qu’il crée ses boutons de manchettes, Mr. G vient à point nommé en cette période de festivités qui s’annonce… À partir d’une photo « du dôme des Invalides », d’une typographie, d’un récit, d’un croquis, chaque modèle se charge d’une histoire, écrite grâce au savoir-faire de l’artiste.

Faits main, nécessitant une cuisson de 8 heures à 1200° C par couleur et avec les diverses expérimentations il peut donc se passer plusieurs jours pour réaliser un modèle comportant plusieurs tons.

Chacun peut venir avec son propre « design » qui sera dès lors repris et singularisé par des mains expertes.

monsieur-g-mr-g-2 monsieur-g-mr-g-3

Ci-dessous, Mr.G , lors d’une réception organisée par Laurence Falguer, Gifting

monsieur-g-mr-g-4
monsieur-g-mr-g-5 monsieur-g-mr-g-6

j j j

Virgule, les archives Roger Vivier

Le Palais de Tokyo sous le commissariat d’Olivier Saillard, propose une exposition de 140 créations de Roger Vivier. Passionné par « la ligne », celui dont la carrière débuta dans les annes 30, s’est toujours vu comme un sculpteur plutôt qu’un chausseur.

Inspiré par la peinture française, l’Orient, l’Afrique, le XVIIIe siècle… partenaire exclusif de la Maison Dior vers la fin des années 50, il lança le talon aiguille en 1954 et créera l’emblématique talon « Virgule » en 1963 année de la création de sa marque.

roger-vivier-palais-tokyo-53 roger-vivier-palais-tokyo-20roger-vivier-palais-tokyo-51 roger-vivier-palais-tokyo-50 roger-vivier-palais-tokyo-49 roger-vivier-palais-tokyo-48 roger-vivier-palais-tokyo-47 roger-vivier-palais-tokyo-46 roger-vivier-palais-tokyo-45 roger-vivier-palais-tokyo-44 roger-vivier-palais-tokyo-43 roger-vivier-palais-tokyo-42 roger-vivier-palais-tokyo-41 roger-vivier-palais-tokyo-40 roger-vivier-palais-tokyo-39 roger-vivier-palais-tokyo-38

« Who is affraid by blue, red and yellow? » Sérigraphie

roger-vivier-palais-tokyo-37 roger-vivier-palais-tokyo-36

Masque à déformation faciale, culture Fang, Nigéria

roger-vivier-palais-tokyo-35

Tête réduite, culture Jivaros Equateur

roger-vivier-palais-tokyo-34

Tête gardienne de reliquaire

roger-vivier-palais-tokyo-33

« My sweet rose », étude sur toile à l’encre de Seiche

roger-vivier-palais-tokyo-32

De gauche à droite: « Coquille de Murex » eet »Ex-Voto aux moissonneurs »

roger-vivier-palais-tokyo-31roger-vivier-palais-tokyo-30

« Madone aux pompes blessées », marbre jaune de Sienne

roger-vivier-palais-tokyo-29 roger-vivier-palais-tokyo-27 roger-vivier-palais-tokyo-26 roger-vivier-palais-tokyo-25 roger-vivier-palais-tokyo-24 roger-vivier-palais-tokyo-23

Grand Sphinx

roger-vivier-palais-tokyo-22 roger-vivier-palais-tokyo-21

j j j

La légende de Shalimar

guerlain-shalimar-1
De gauche à droite (Laurent Boillot – PDG de Guerlain, Bruno Aveillan – Réalisateur, Thierry Vasseur – Nez de Guerlain).

Shalimar, un jus âgé de plus de 90 ans et pourtant d’une actualité brûlante.

L’incontournable Maison parisienne nous dévoile dans le cinéma privé Le Katara du Royal Monceau le nouveau court-métrage du réalisateur Bruno Aveillan au savoir-faire plus que créatif: un court-métrage qui sonne juste, tout comme le jeu d’acteurs. Le réalisateur nous plonge au cœur de l’essence même du parfum, dans les jardins Shalimar. Il s’agit d’éviter soigneusement les clichés sur l’Inde, donc pas de folklore, ici, mais plutôt un film racontant l’histoire mythique de Shalimar dans une Inde mystique.

La princesse Mumtaz Mahal et l’empereur Shah Jahan, un couple devenu légende, est interprété par l’ambassadrice de Shalimar, Natalia Vodianova (somptueuse en Yiqing Yin) et Willy Cartier. Un film animé par une passion brûlante où l’émotion est véhiculée par un jeu d’acteurs précis et une bande son signée Hans Zimmer.

Ci-dessous modèle de Yiqing Yin

guerlain-shalimar-2

Bruno Aveillan, donne un nouveau souffle à Shalimar. Ce film publicitaire inscrit définitivement le parfum dans un univers propre, avec une sensualité affirmée et lui donne une nouvelle identité, affirme une manière de vivre et une allure.

Le parti pris étant de laisser place à l’histoire et de ne pas raccourcir le film afin qu’il soit plus « web-friendly », c’est un « long » récit de près de six minutes qui nous est proposé afin de capter l’essence de Shalimar.

Bruno Aveillan réalisait il y a un peu plus d’un an « l’Odyssée de Cartier », un court-métrage qui s’inscrit dans un parti pris esthétique similaire à « la légende de Shalimar » : ralentis, effets spéciaux, paysages et décors majestueux, musique grandiose. Un cocktail très très Hollywoodien, un poil surfait.

Guerlain se déplace vers une ouverture plus cinématographique, bien que ce court-métrage reste tout de même ancré dans l’univers de la publicité (les acteurs sont des top-modèles, Bruno Aveillan réalise essentiellement des films publicitaires). On reste loin des campagnes Dior, Prada ou Yves Saint Laurent et de l’univers de cinéastes comme David Lynch, Roman Polanski ou Darren Aronofsky où contenu, fond et forme sont tout autre.

Ci-dessous, images tirées du film

guerlain-shalimar-4 guerlain-shalimar-3 guerlain-shalimar-5 guerlain-shalimar-7 guerlain-shalimar-6 guerlain-shalimar-8 guerlain-shalimar-9 guerlain-shalimar-10

j j j

Event | Burberry rocks

 

burberry-art-of-trench-9

Dear readers,

Burberry invited us to a cocktail this week at Printemps Haussman. We all know the passion for rock music of Christopher Bailey, the Chief creative officer of Burberry, so I secretly expected a mini showcase during this event.

No showcase at the arrival but a DJ set with classic rock tunes, that make us gently shake our booty at the end of the cocktail. During the little event you can look at the Art of trench project displayed on big TV screens featuring personalities (socialites, bloggers, actresses, designers…), smell ‘Burberry Brit Rhythm’, the new men fragrance and look at the specific capsule collection (studs, studs and black leather !) designed for this launching.

To embody the perfume, the choice of George Barnett (previously shoot by Hedi Slimane), model but also drummer and founder of the excellent These New Puritans (TNP) band is just perfect. Since his arrival in 2009, Christopher Bailey transform Burberry, making the fortunes of the company as well as an edgy luxury brand living somewhere between art/fashion and music. The brand, perfectly at ease in the social media world, decided to launch the new perfume on the internet first. As indie rock music, as TNP tunes, there is something radical in Christopher Bailey approach.

If you don’t know These New Puritans, please watch some of their videos (i.e « We want war » from second album ‘Hidden’), listen the first then the third album and enjoy the amazing evolution of their music.

burberry-art-of-trench-1 burberry-art-of-trench-2 burberry-art-of-trench-3 burberry-art-of-trench-4 burberry-art-of-trench-5 burberry-art-of-trench-6 burberry-art-of-trench-7 burberry-art-of-trench-8 burberry-art-of-trench-10 burberry-art-of-trench-11 burberry-art-of-trench-12

 

 

j j j

My drawings animated for a Guerlain make-up line video (internal use)

 

j j j

Louis Vuitton, manufacture de souliers | Visite

louis-vuitton-fiasso

louis-vuitton-venise-manufacture-44

At Fiesso d’Artico a town near Venice, well known till the 13th century for is savoir-faire in shoe-making, you enter at La manufacture de souliers of Louis Vuitton and took the main street (rue principale in french) to go to one of the four ateliers.

Each is indicated with a colour (see above) and a specific name: Taïga for men shoes, Nomade for loafers (women and men), Speedy for sneakers (women and men) and Alma for « La femme élégante ».

Two production lines make a 5 steps process: the cutting / the prototypes are mixed with the production as the designers are working with the artisans / the quality control, the finishing (‘make up’ of the shoes) and the packing.

louis-vuitton-venise-manufacture-1

louis-vuitton-venise-manufacture-26

There is three ways of cutting: with hand, with a pressing machine or with the computer (for better optimisation)

louis-vuitton-venise-manufacture-2

louis-vuitton-venise-manufacture-3

louis-vuitton-venise-manufacture-4

louis-vuitton-venise-manufacture-5

louis-vuitton-venise-manufacture-8

louis-vuitton-venise-manufacture-9

louis-vuitton-venise-manufacture-10

louis-vuitton-venise-manufacture-7

louis-vuitton-venise-manufacture-11

louis-vuitton-venise-manufacture-12

louis-vuitton-venise-manufacture-13

louis-vuitton-venise-manufacture-14

louis-vuitton-fiasso-2

louis-vuitton-venise-manufacture-31

louis-vuitton-venise-manufacture-29

louis-vuitton-venise-manufacture-27

louis-vuitton-venise-manufacture-28

louis-vuitton-venise-manufacture-17

louis-vuitton-venise-manufacture-16

louis-vuitton-venise-manufacture-15

louis-vuitton-venise-manufacture-43

Demie-mesure
« Demi-mesure » is not « made to mesure ». It’s a service that allow each client (men only) to choose between three shapes (Fenice, Ducale and Rialto), three stitchings (Norwegian, Goodyear and Blake) and a large choice of skins to create his own pair of souliers. The result is a choice between 3500 combinations!

Wait about 12 weeks for a basic model to 16 weeks for a more complicated one like little boots. The price ranging from 2000 to 8500 euros and as the colour (« the make up », the art of patina) is handmade (see below) you’ll be sure that your pair will be unique!

The demi-mesure service is only available in eight locations for now, Milan was first, then came Sydney, Tokyo, Miami, London, Shangaï, Monaco and Munich last week.

Since 2001, when it has been established, La manufacture de souliers combine the excellence in craftmanship and cutting-edge technology, the best of France and Italy.

louis-vuitton-venise-manufacture-39

louis-vuitton-venise-manufacture-19

louis-vuitton-venise-manufacture-18
An artisan making a Norwegian stitch

louis-vuitton-venise-manufacture-22

louis-vuitton-venise-manufacture-20

louis-vuitton-venise-manufacture-23
After and before sole’s patina

louis-vuitton-fiasso-3

louis-vuitton-venise-manufacture-41

louis-vuitton-venise-manufacture-25

louis-vuitton-venise-manufacture-24
The art of patina by two artisans or call it the « make-up of the shoes », give a unique result to the souliers, that’s also the beauty of the product !

louis-vuitton-venise-manufacture-40
Voila !

 

 

j j j