Comité Colbert, hiver 2016

Le 17 février le Comité Colbert réunissait 8 artisans dans les salons du Ministre de la Culture et de la Communication. Audrey Azoulay, ministre récemment nommée leur remettait les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

En ces temps troublés par un monde du luxe en pleine dichotomie, le Comité garant du savoir-faire et du luxe français à travers le monde est-il un Don Quichotte? Qu’en pensent Madame Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale ou le président M. Michel Bernardaud?

comite-colbert-2-2016-7

De gauche à droite: Monique Bailly, Première d’atelier tailleur Haute-Couture (Christian Dior Couture), Nicolas Cloiseau, Chef chocolatier (La Maison du Chocolat), Philippe Nicolas, Glypticien (Cartier), Patrick Defacq, Graveur, ciseleur (Ercuis), Michel Bernardaud (Président du Comité Colbert), Audrey Azoulay (Ministre de la Culture et de la Communication),  Hervé Deschamps, Chef de caves (Champagne Perrier-Jouët), Clément Leroy, Chef tournant (Le Restaurant Guy Savoy Paris), Peintre et imprimeur sur porcelaine (Bernardaud), Patrice Rock, Maître bottier (Berluti).

comite-colbert-2-2016-8

Monique Bailly, Première d’atelier tailleur Haute-Couture (Christian Dior Couture) et M. Sydney Toledano

comite-colbert-2-2016-9

comite-colbert-2-2016-10

comite-colbert-2-2016-11

comite-colbert-2-2016-12

Clément Leroy, Chef tournant (Le Restaurant Guy Savoy Paris) et Guy Savoy

 

© Photos Julie Rosier

 

Bienvenue

Pascale Met propriétaire et curatrice de la boutique Bienvenue à réuni quelques amis et clients fidèles afin de célébrer les un an de sa boutique Bienvenue.

bienvenue-1

Quelques ouvrages des Editions Cent Pages

bienvenue-2

Deuxième en partant de la droite Marie (réalisatrice), Julie Rosier (architecte DPLG), Pascale et Marie-Madeleine (agent d’artiste)

bienvenue-4

bienvenue-3

Concept store situé à la frontière de Boboland, Bienvenue possède une sélection subtile et délicatement choisie d’objets et accessoires dans leur grande majorité made in France. De la montre Lip dessinée par Roger Tallon aux précieuses publications des éditions Cent Pages situés à Grenoble il y a toujours quelque chose à découvrir au 7 de la rue d’Hauteville (Paris X).

Bienvenue prouve que l’on peut créer un concept store singulier et décomplexé sans céder à l’objet buzz du moment. Pascale y développe une versatilité positive qui permet de rester moderne et dans l’air du temps.

Le champagne par Piper-Heidsieck, tout un film

Tout comme le cinéma, le champagne est synonyme d’émotion, il magnifie les petites et les grandes occasions au sein d’évènements exceptionnels ou très grand public. Il n’est en effet nul besoin d’atteindre une grande occasion pour célébrer.

Piper-Heidsieck, fondé en 1785 est impliqué dans le cinéma depuis fort longtemps. Tout à débuté en 1934 avec une première apparition cinématographique dans « Sons of the desert » avec Laurel et Hardy.

sons-of-desert-laurel-hardy
Très présent dans le Hollywood des années 50-60, aussi bien sur les plateaux que sur la pellicule, on disait alors ceci de Marilyn Monroe, nouvellement blonde platine:

“Marilyn Monroe may have slept wearing a splash of Chanel No.5 but she woke up to a glass of Piper Heidsieck. »

Quelle meilleure carte de visite n’est-ce-pas?

Etre partenaire du cinéma c’est aussi soutenir la production, être présent à des moments clefs d’un film, vérifier à ce que le message soit bien transmis.

Ci-dessous, sous la grande verrière du Grand Palais, Piper-Heidsieck était présent lors de Cinéma Paradiso

piper-heidsieck-2

piper-heidsieck-3

Ci-dessous, une partie du casting d’Entourage, the movie (Emily Ratajkowski et Adrian Grenier)

piper-heidsieck-5

Ci-dessous quelques minutes avant la projection en avant-première d’Entourage, the moviepiper-heidsieck-6
Fin de soirée avec un set de Brodinski

piper-heidsieck-7

piper-heidsieck-4

Ces dernières années, on trouve Piper-Heidsieck sur plusieurs évènements internationaux consacrés au cinéma. Au travers des Piper TV Call, Palais des Festivals et autres lounges de rencontres. Depuis 23 ans au Festival de Cannes, mais aussi à Toronto, Venise, Berlin ou dans l’Utah lors du festival américain du cinéma indépendant Sundance. Aussi bien dans le cinéma d’auteur avec « La vie d’Adèle » ou pour des productions grand public comme X-Men.

La maison de champagne est aussi partenaire d’Unifrance, organisme dépendant du Ministère de la culture, dirigé par Isabelle Giordano, dont la mission est de faire la promotion des films français à l’étranger.
Mécène auprès de l’American Cinematheque de Los Angeles et la Cinémathèque de Paris, la maison remoise à ces dernières années diversifié ses activités en développant une gamme de produits reprenant les codes du cinéma (seau à pop-corn ressemblant a un seau à glace ou encore un panier de service de champagne en forme de panier d’ouvreuse).