ON A VU ÇA | GAËLLE CHOTARD, DRAWING HOTEL

EN DÉCOUVRANT LE DRAWING HOTEL SIS DANS LE PREMIER ARRONDISSEMENT DE PARIS ON Y DÉCÈLE OUTRE UN HOTEL SINGULIER –LES CHAMBRES DE L’HOTEL ET LE PARCOURS INTÉRIEUR ONT ÉTÉ IMAGINÉS PAR DES ARTISTES– UNE GALERIE D’ART PRIVÉE DÉDIÉE À L’ILLUSTRATION ET AU DESSIN CONTEMPORAIN.

IMMÉDIATEMENT ACCESSIBLE AU PUBLIC, LE DRAWING LAB, ESPACE D’EXPOSITION SITUÉ AU SOUS-SOL NOUS RÉVÈLE JUSQU’AU 16 JUIN LES CRÉATIONS ARTISTIQUES DE GAËLLE CHOTARD (CURATED BY VALENTINE MEYER).

ANCIENNE ÉLÈVE D’ANNETTE MESSAGER, L’ARTISTE RÉVÈLE « CE QUI ME TRAVERSE » UNE SÉLECTION DE LAVIS QUI SONT POUR CERTAINS, AMENÉS À SE DÉVELOPPER EN VOLUME.

TANTÔT DÉCHIRÉS ET RÉAPPLIQUÉS SUR LE PAPIER CRÉANT AINSI UNE NOUVELLE DIMENSION ET DYNAMIQUE À L’ŒUVRE. TANTÔT SE LIBÉRANT DE LA SURFACE PLANE POUR SE PROJETER DANS L’ESPACE SOUS LA FORME DE SCULPTURES DE FILS MÉTALLIQUES TRICOTÉS

LES LAVIS, TRAÎNÉES PULSÉES DE NUANCES DE GRIS, TRACES MENSTRUELLES MONOCHROMES FORMENT DES DESSINS TRÈS ORGANIQUES.

S’EXTRAYANT DE LA SURFACE PLANE ELLES SONT RÉINTERPRÉTÉS ET FLOTTENT DANS L’ESPACE GRÂCE À L’UTILISATION DÉTOURNÉE DES INFRAMINCES DES CORDES À PIANO, FRAGILE FILIN MÉTALLIQUE.

RAMPANT, FRÔLANT, GRIMPANT LE LONG DES MURS DU DRAWING LAB, LES SCULPTURES SEMBLENT ÊTRE ISSUES D’UNE VARIÉTÉ DE PHASMES GÉANTS OU D’ARACHNÉES (ON PENSE À UNE VERSION GRÊLE DE MAMAN DE LOUISE BOURGEOIS -CF CI-DESSOUS).

TOUT AU LONG DE L’ANNÉE DES EXPOSITIONS SERONT ORGANISÉES EN CE LIEU ET PROLONGERONT LA ART FAIR DRAWING NOW CRÉÉE TOUT COMME LE DRAWING HOTEL PAR CHRISTINE PHAL.

DRAWING NOW, LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN, DU 22 AU 25 MARS, PARIS, CARREAU DU TEMPLE