VENISE, LE PAVILLON BELGE,

NOUS SOMMES FACE AUX PHOTOS DE DIRK BRAECKMAN ARTISTE BELGE (1958) QUI A PASSÉ CES VINGT CINQ DERNIÈRES ANNÉES À DÉVELOPPER UN PORTFOLIO AUTOUR DE LA PHOTOGRAPHIE.

DIRK BRAECKMAN CRÉE UN UNIVERS À LA SIGNIFICATION INCERTAINE

NOUS SOMMES FACE À UNE IMAGE RADICALEMENT NOIRE, JUSQU’À CE QUE L’ON SE RENDRE COMPTE QU’IL S’AGIT D’UNE ILLUSION SPECTRALE. ON PERÇOIT ALORS UNE PRÉSENCE QUI ÉMERGE DE LA PHOTOGRAPHIE MONUMENTALE. LA PLUPART DES PHOTOS ONT UNE DIMENSION DE 120 X 180 CM, GRAND FORMAT QUI CONTRIBUE AU CHOC VISUEL QUE L’ON REÇOIT PAR EXEMPLE SUR LE TRIPTYQUE, PREMIER ACCROCHAGE DÈS QUE L’ON PÉNÈTRE AU SEIN DU PAVILLON.

CETTE PRÉSENCE FANTOMATIQUE PEUT SEMBLER PARADOXALEMENT INSIGNIFIANTE, CAR ELLE NE SEMBLE PAS AVOIR D’ENJEU PRÉCIS. QUAND ON PÉNÈTRE AU SEIN DES PHOTOS DE DIRK BRAECKMAN, LE TEMPS SEMBLE SUSPENDU SUR DES PRÉSENCES HUMAINES, DES CORPS DE FEMMES DONT ON NE DEVINE QUE LA SILHOUETTE, DES TEXTURES, DES PAYSAGES.

IL PHOTOGRAPHIE DES FRAGMENTS NON MIS EN SCÈNE D’ESPACES QUOTIDIENS, UTILISE LE FLASH DE FAÇON NON-CONVENTIONNELLE.

DANS CES PÉNOMBRES, CETTE INTIMITÉ SOUDAINE, TANTÔT REPRÉSENTATIVE, TANTÔT ABSTRAITE, VOUS HAPPE ET VOUS FASCINE.

QUAND IL S’AGIT DE PHOTOS D’EXTÉRIEUR OU D’OBJETS INANIMÉS ON RETIENT DES CADRAGES OU DES PERSPECTIVES SINGULIÈRES.

AUX LIMITES DE LA PHOTO

CETTE FASCINATION PROVIENT AUSSI DE LA PRATIQUE QUASI EXCLUSIVE DE LA CHAMBRE NOIRE (CAMERA OBSCURA) ET DES MANIPULATIONS FAITES AU NÉGATIF PAR LA SUITE, RENDANT CHAQUE TIRAGE UNIQUE.

L’EXPÉRIMENTATION EST AU CENTRE DU TRAVAIL DE DIRK BRAECKMAN. EXPOSITION, CADRAGE, GRAIN ET SURTOUT L’EXTRAORDINAIRE RICHESSE DES GRIS RAPPROCHENT SES TIRAGES ARGENTIQUES DE TRÈS HAUTE QUALITÉ ET TIRÉS SUR PAPIER BARYTÉ, DE LA PEINTURE.

DE 1977 À 1981, LORS DE SES ANNÉES D’ÉTUDES À L’ACADÉMIE ROYALE DES BEAUX-ARTS DE GAND, DIRK BRAECKMAN ÉTUDIE LA PHOTOGRAPHIE POUR L’ADAPTER À LA PEINTURE QU’IL ÉTUDIE ÉGALEMENT. COMME L’AURAIENT FAIT CERTAINS GRANDS PEINTRES (IL EST MONTRÉ QUE VERMEER AURAIT PEINT PLUSIEURS DE SES ŒUVRES AVEC LE PROCÉDÉ OPTIQUE CAMERA OBSCURA), DIRK BRAECKMAN SOUHAITE ADAPTER LA TECHNIQUE PHOTOGRAPHIQUE À LA PEINTURE.

L’ARTISTE SE CONCENTRE SUR LA TECHNIQUE, POUSSE LE MEDIUM DANS SES DERNIERS RETRANCHEMENTS. IL EXPRIME AINSI UNE RUPTURE INCESSANTE ENTRE LUI ET LA PERCEPTION QU’À LE SPECTATEUR DE SON TRAVAIL. IL Y UN DÉSIR DE NON-IMPLICATION DE SA PART, DIRK BRAECKMAN SOUHAITANT LAISSER LIBRE COURS À L’INTERPRÉTATION QUE L’ON A DE SES PHOTOS.

IL EN RÉSULTE QUE DIRK BRAECKMAN NE DIVULGUE QUE PEU D’INFORMATIONS SUR SES TIRAGES, LE TITRE SE LIMITANT À CE QUI RESSEMBLE À UN CODE ET UNE ANNÉE.

LES PHOTOS ABSTRAITES OU DE PAYSAGES PEUVENT FAIRE ÉCHO À CERTAINES COMPOSITIONS DE MARK ROTHKO. LE POUVOIR DES PHOTOS DE DIRK BRAECKMAN EST DE PROVOQUER AVEC UNE CERTAINE TENSION, À LA FOIS CONTEMPLATION ET MÉDITATION.

C.A.-A.D.-09

 

1/1-P008 b-2015-1/1, 2015 GELATIN SILVER PRINT ET 27.1/21.7/024/2014, 2014 GELATIN SILVER PRINT

DIRK BRAECKMAN, PAVILLON BELGE, BIENNALE DE VENISE 2017

B.J.-D.U.-12, 180 X 120 CM, GELATIN SILVER PRINT

DIRK BRAECKMAN, PAVILLON BELGE, BIENNALE DE VENISE 2017

10-01-04-05, 2005, ULTRACHROME INKJET PRINT

 

 

DIRK BRAECKMAN, PAVILLON BELGE, BIENNALE DE VENISE 2017

Z.Z.-T.T.-17 #2, 2017 (180 x 120 CM), GELATIN SILVER PRINT

L.V.-V.L.-(3)-2016, 2016 (180 x 120 CM), GELATIN SILVER PRINT

B.I.-B.I.-17, 2017 (180 X 120 CM) GELATIN SILVER PRINT

B.O.-D.F.-17, 2017, (180 X 120 CM) GELATIN SILVER PRINT

DIRK BRAECKMAN, PAVILLON BELGE, BIENNALE DE VENISE 2017

All the love !

Si vous aimez Le Modalogue, please cliquez sur le bouton ci-dessous!