Virgule, les archives Roger Vivier

Le Palais de Tokyo sous le commissariat d’Olivier Saillard, propose une exposition de 140 créations de Roger Vivier. Passionné par « la ligne », celui dont la carrière débuta dans les annes 30, s’est toujours vu comme un sculpteur plutôt qu’un chausseur.

Inspiré par la peinture française, l’Orient, l’Afrique, le XVIIIe siècle… partenaire exclusif de la Maison Dior vers la fin des années 50, il lança le talon aiguille en 1954 et créera l’emblématique talon « Virgule » en 1963 année de la création de sa marque.

roger-vivier-palais-tokyo-53 roger-vivier-palais-tokyo-20roger-vivier-palais-tokyo-51 roger-vivier-palais-tokyo-50 roger-vivier-palais-tokyo-49 roger-vivier-palais-tokyo-48 roger-vivier-palais-tokyo-47 roger-vivier-palais-tokyo-46 roger-vivier-palais-tokyo-45 roger-vivier-palais-tokyo-44 roger-vivier-palais-tokyo-43 roger-vivier-palais-tokyo-42 roger-vivier-palais-tokyo-41 roger-vivier-palais-tokyo-40 roger-vivier-palais-tokyo-39 roger-vivier-palais-tokyo-38

« Who is affraid by blue, red and yellow? » Sérigraphie

roger-vivier-palais-tokyo-37 roger-vivier-palais-tokyo-36

Masque à déformation faciale, culture Fang, Nigéria

roger-vivier-palais-tokyo-35

Tête réduite, culture Jivaros Equateur

roger-vivier-palais-tokyo-34

Tête gardienne de reliquaire

roger-vivier-palais-tokyo-33

« My sweet rose », étude sur toile à l’encre de Seiche

roger-vivier-palais-tokyo-32

De gauche à droite: « Coquille de Murex » eet »Ex-Voto aux moissonneurs »

roger-vivier-palais-tokyo-31roger-vivier-palais-tokyo-30

« Madone aux pompes blessées », marbre jaune de Sienne

roger-vivier-palais-tokyo-29 roger-vivier-palais-tokyo-27 roger-vivier-palais-tokyo-26 roger-vivier-palais-tokyo-25 roger-vivier-palais-tokyo-24 roger-vivier-palais-tokyo-23

Grand Sphinx

roger-vivier-palais-tokyo-22 roger-vivier-palais-tokyo-21