breuer et harem

Marcel Breuer, Marta Erps-Breuer, Katt Both et Ruth Hollos-Consemüller, photo Erich Consemüller

En sortant de l’exposition Marcel Breuer Architecture et Design à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, on peut apercevoir la photo ci-dessus « Marcel Breuer and his ‘harem' ».

Prise en 1927 par Erich Consemüller, elle aurait très bien pû être shootée soixante ans plus tard (soit deux générations) et représenter un groupe de musique new wave comme The Cocteau Twins ou The Cure. Cette photo, que j’ai immédiatement adoré, en dit long sur l’état d’esprit qui régnait à Dessau, siège du Bauhaus, indépendance, égalité des sexes et émancipation…

J’ai filé ensuite au Centre Pompidou voir l’exposition sur Eileen Gray, autre grande figure du design du début du XXe siècle. Il se trouve que les deux expositions s’articulent parfaitement l’une et l’autre, on y retrouve la même contemporanéité.

eileen-gray
Composition tubulaire en noir et blanc – Mobilier d’Eileen Gray (‘fauteuil non-conformiste’ et ‘table ajustable’, 1927)

Comme Breuer, qui sera connu autant pour ses réalisations architecturales que pour le design de mobilier, Eileen Gray fût une artiste transversale et multi-disciplinaire, connue autant pour son mobilier que pour son magnifique travail de la laque. Une carrière artistique intense qui ne l’a pas empêché d’aborder l’architecture, la photographie et la peinture, de fréquenter Elsa Schiaparelli ou Le Corbusier. Tous Modernes

All the love !

Si vous aimez Le Modalogue, please cliquez sur le bouton ci-dessous!