Axelle Red, fashion victim

Comme elle nous le confiera lors de l’interview qu’elle a accordé à la Maison des Flandres de l’ambassade de Belgique la semaine dernière, on peut faire de la musique pop et se passionner pour une mode d’avant-garde, plus intellectuelle.

« Dis-moi ce que tu portes, je te dirais qui tu es »

Axelle Red, fashion victim, aime ce décalage et les questionnements qu’ils suscitent, remettant en cause l’image que l’on peut se faire d’un individu. La complexité de l’âme révélé par le prisme de la mode…

Originaire de Hasselt, Axelle Red choisi avec le plus grand soin des tenues allant en harmonie avec son art. Depuis ses 17 ans elle aime mixer les créateurs inconnus alors, Véronique Leroy avec Martin Margiela ou porter des créateurs belges discrets mais qu’elle affectionne particulièrement comme Olivia Hainaut(1). 

Hasselt, situé à l’est de la Belgique inspire moins que Paris en ce qui concerne la mode. Cependant, Raf Simons, Dirk Bikkembergs ou Martin Margiela, pour ne citer que les plus connus, sont originaires de ce chef-lieu de la région du Limbourg.

Des centaines de pièces, issues de la garde-robe personnelle de la chanteuse belge, seront exposées à partir du 26 janvier jusqu’au 3 juin 2013 au Musée de la Mode de Hasselt.

axelle-red-4

axelle-red-5
Stenson réalisé exclusivement pour Axelle Red par Elvis Pompillo

axelle-red-7
Axelle Red en Véronqiue Leroy

axelle-red-8

axelle-red-9
Elvis Pompillo

axelle-red-10
Les « officiels »

axelle-red-11

axelle-red-12
Véronique Leroy et Axelle Red

axelle-red-13

(1) Ma rencontre avec d’Olivia Hainaut que j’avais faite ce printemps.

Share the love!