La contrefaçon n’est pas un luxe

En 2011, les articles contrefaits saisis en France sont au nombre de 9 millions soit 45 fois plus qu’en 1994.

Ce matin à l’hôtel Bristol, un petit-déjeuner organisé par le Comité Colbert inaugurait la nouvelle campagne anti-contrefaçon dans l’industrie du luxe.

Parmi les personnalités présentes ce matin à l’hôtel Bristol on pouvait croiser…

Sidney Toledano, PDG de Christian Dior Couture

comité-colbert-contrefacon-2

« La contrefaçon tue la création » (Sidney Toledano)

Philippe Cassegrain , PDG de Longchamp

comité-colbert-contrefacon-5

 

comité-colbert-contrefacon-3

Christophe Rioux, écrivain et professeur en marketing de luxe à l’ISC Paris

comité-colbert-contrefacon-4

Internet est devenu la bête noire des marques de luxe.

« La croissance de l’e-commerce doit s’accompagner d’un renforcement de l’e-regulation ». (Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité Colbert)

Deux des visuels de la nouvelle campagne d’information, basé sur l’humour.

comité-colbert-contrefacon-1

Près de 80% des produits de luxe contrefaits viennent de Chine, cependant les consommateurs de ces produits ne sont ni chinois, ni vietnamiens, mais les européens en vacances… Ces achats « anodins », involontaires et qui parfois peuvent se révéler dangereux (médicaments, pièces mécaniques…) financent un véritable crime organisé.

« Les arguments subjectifs et la prise de conscience de la part du consommateur sont aussi importants que les arguments chiffrés » (Sidney Toledano)


Le Comité Colbert rassemble en 2012, 75 maisons de luxe françaises et 13 institutions culturelles associées pour faire rayonner l’art de vivre français.

j j j

La Goth…


Yuka in the backstage of Bloom

La Goth loves skulls, ripper tights and darkness…

Many years ago (by the end of the eighties), being « a goth » was first of all about listening very specific music, then wearing special outfits and as i heard one day before a live show, « prefer death to life »… If you were a goth you had to assume to be scary for the others.

Today everyone has is goth day, you can listen to Lady Gaga, being a fan of japanimation, don’t know anything about Lovecraft, watching Sex and the City and spend your « holidays in the sun » and not in a cave.

All you have to do is having your hair dyed (blue, red, indigo), a ripped outfit, dark lipstick or some studs on your shoes and « Oh my God your daughter* is a goth ! » and if you have all of this, then you’re cursed!

Fashion takes it all (thanks to all the Versace, Galliano and McQueen) that made it glamour(!) and pretty. Goth is today, nothing related only with music, it’s a common word, still a bit borderline. It’s a trend, as color blocking, nude or the various trend of this summer…

Below, backstages at Bloom fashion show, march 2012, Lisboa and Porto

bloom-goth-backstage-15

bloom-goth-backstage-13

bloom-goth-backstage-17

bloom-goth-backstage-12

bloom-goth-backstage-16

 

j j j

Nues | Paco Rabanne x Jean Clemmer

Un livre de mode où l’accent est mis sur l’érotisme.

Publié en 1969, année érotique, cet ouvrage se veut intégré à son époque où, dixit Paco Rabanne, un de ces auteurs, « toutes les formes d’expression sont baignées de sensualité ».

paco-rabanne-jean-clemmer-2

Livre également dédié à la femme, le souffle révolutionnaire de mai 1968 hante les propos du créateur, mêlés à ses visions utopiques où les femmes porteront des « pierres » à même la peau et où l’on se vaporisera des vêtements sur le corps. La femme est au centre de ces révolutions, elle l’exprime par ses tenues, ses attitudes, ses choix et tant pis si cette érotisation à outrance dans les médias, faite pour vendre, la met parois en danger.

Dans l’interview présente au début du livre et qui lui sert de préface, Paco Rabanne parle de la femme de 1969. Une femme « combattante », « braguette devant » non pour ressembler à un homme, mais pour « revendiquer le choix du partenaire ».

paco-rabanne-jean-clemmer-3

paco-rabanne-jean-clemmer-4

paco-rabanne-jean-clemmer-5

paco-rabanne-jean-clemmer-6

C’est une époque de rupture où « demain sera radicalement autre », moins « limité et moins égoïste ».

paco-rabanne-jean-clemmer-7

paco-rabanne-jean-clemmer-8

paco-rabanne-jean-clemmer-9

paco-rabanne-jean-clemmer-10

paco-rabanne-jean-clemmer-11

Paco Rabanne se met en colère quand on lui dit qu’il est le couturier de l’an 2000, selon lui il n’est qu’un « décadent » comme tous les autres. Il est conscient que les critères de demain ne sont pas identifiables pour un homme de son temps. Il n’est qu’un témoin, un apport, un homme d’action qui n’opère qu’une transition.

Des propos qui permettent d’avoir un regard moins caricatural sur le « couturier du métal ». Homme de son temps, acteur et emporté par les changements sociétaux de son époque.

« Nues » par Jean Clemmer et Paco Rabanne, éditions Pierre Belfond, 1969

 

j j j

Young blood #1 | Lucas Sponchiado

Young blood va au devant de la jeune création.

C’est l’histoire d’une jeune anglaise qui se retrouve en Inde à l’époque coloniale. C’est la rencontre de deux mondes, celui de cette « petite anglaise » au « teint de porcelaine », baignée dans la tradition et de ce pays aux énormes temples hindous, architecture massive, mais très travaillée, voire précieuse.

Découvert l’an dernier lors de sa présentation de fin de cycle d’études à La Cambre, la collection de Lucas Sponchiado, grand jeune homme à l’allure rock’n’roll, mèche en bataille, portant tee-shirt noir et lunettes noires avait déjà  provoqué un certain enthousiasme.

Pour le Festival d’Hyères la collection à été reconduite, le travail à été approfondi, « précisé », afin, dit-il « de pousser la collection plus haut ».

Les silhouettes sont très graphiques et très visuelles ce qui correspond bien à la personnalité du designer, à son style et à sa manière de dessiner.

Outre cette « rencontre », les œuvres de Rachel Whiteread l’ont aussi beaucoup influencé, le travail très « pur » de cette artiste à donné cette touche « lingerie » très particulière à sa collection. Une approche qui n’était pas prévue au départ, une démarche qu’il ne tient pas non plus à approfondir dans le futur.

lucas-sponchiado-fimh-2012-2

Ci-dessous le travail de découpe réalisé à la main.

lucas-sponchiado-fimh-2012-14

lucas-sponchiado-fimh-2012-4

lucas-sponchiado-fimh-2012-6

lucas-sponchiado-fimh-2012-10

Ses sources d’influences majeures sont Alexander McQueen et Olivier Theyskens, quant aux autres sources il n’en a pas retenu les noms…
Lucas dit à ce sujet: « Comme tous les gens de ma génération, je consulte en permanence les blogs, les sites d’images bookmarking, des centaines d’images au quotidien, je crée ma propre bibliothèque d’images. Seule l’image m’intéresse, les noms je n’y prête pas forcément attention… ».

La télévision puis le web ont placés l’image au centre de notre communication, de nombreux psychologues et sociologues expliquent que l’image, sauf si elle est sublimée (dans l’art par exemple) est d’emblée plus aisée à capter.

Voilà qui explique, peut-être, en partie le succès des plateformes comme Pinterest, Instagram ou Tumblr valorisées à plusieurs centaines de millions de dollars.

lucas-sponchiado-fimh-2012-5
Sur le stand dans les jardins de la villa Noailles

Ci-dessous, défilé et backstage

lucas-sponchiado-fimh-2012-11

lucas-sponchiado-fimh-2012-15

lucas-sponchiado-fimh-2012-13

lucas-sponchiado-fimh-2012-12

Des vestes tailleurs se portent sur des body lingerie, les lignes tracées sur le corps par les découpes ont l’apparence de circuits imprimés. On perçoit les multiples influences, mises bout à bout elles créent une silhouette singulière, transversale, hybride et contemporaine.

Ces multiples références que nous n’avons pas toujours le temps d’analyser et de confronter, on les download, on les assemble (selon nos affinités) et on les upload. C’est cette oscillation créative, ce télescopage d’influences qui avaient attiré mon regard l’an dernier.

Avec toutes ces sollicitations, le plus difficile pour ces jeunes créateurs, sera d’écrire une histoire, de laisser une trace, afin de ne pas être eux aussi downloadés puis oubliés.

Le public du Palais de Tokyo ne s’y est pas trompé en attribuant à ce très beau travail le Prix Palais de Tokyo. On attend avec impatience la suite !

j j j

Colette Music Box | Grimes & Chevalier Avant Garde

A l’ouest il y a du nouveau et plus particulièrement au Canada.

Rivales pour accueillir la superbe exposition rétrospective de Jean-Paul Gaultier, Montréal et Toronto sont le creuset d’une nouvelle scène musicale canadienne aux orientations passionnantes.

Je veux pour exemple Metric et les Crystal Castles issus de Toronto, ou The Arcade Fire, Godspeed You! Black Emperor, Caribou, originaires eux, de Montreal pour n’en citer que quelques uns.

Avant hier soir, c’est Montreal qui était à l’honneur lors du quinzième Colette Music Box avec la new wave synthétique et sympathique de Chevalier Avant Garde (quelque part entre Talk Talk et New Order) et la toute jeune Grimes.

Ci-dessous, Chevalier Avant Garde

chevalier-avant-garde-1

Claire Boucher (aka Grimes) fait partie de cette jeune génération d’artistes qui n’ont aucun complexe à faire se rencontrer les musiques qu’ils affectionnent, du R’n’B à Joy Division, de Britney Spears à Radiohead.

Grimes en parfaite cohérence avec son époque, mélange les genres, synthétise, hybride et crée pour la génération d’aujourd’hui. À la voir sur scène au sein du concept store parisien cela semble simple… En une poignée de morceaux, elle confirme qu’elle est surement le prochain catalyseur d’une certaine scène musicale.

Ci-dessous la shitty-video

j j j

Portrait | Diabolo Menthe…

About Portraits à la mode A quote, a designer face draw with one line, one stroke, to keep the essence and a signature.

À propos des Portraits à la mode (à la manière du Modalogue) Un portrait d’un créateur, d’une personnalité de la mode avec une signature, une citation et le buste tracé d’un seul trait, comme pour en capter l’essentiel.

Très libre réinterprétation du film éponyme de Diane Kurys.

diabolo-menthe

j j j

France Amérique

Le nouveau flagship de Levi’s sur les Champs-Elysées à ouvert la semaine dernière présentant la collaboration avec Pedro Winter (boss de Ed Banger records) et James Murphy (boss de DFA records).

levis-store-champs-elysees-paris-3
Pedro Winter (aka Busy P)

levis-store-champs-elysees-paris-5

levis-store-champs-elysees-paris-6

levis-store-champs-elysees-paris-2
Cara Delevigne

L’étage supérieur est consacré aux modèles réédités, de quoi se couler dans la tendance rétro ambiante.

levis-store-champs-elysees-paris-7

levis-store-champs-elysees-paris-8

levis-store-champs-elysees-paris-9

levis-store-champs-elysees-paris-10

 

j j j

Objets d’exception, maîtres d’art

Le titre Maître d’Art est une distinction à vie honorant un savoir-faire exceptionnel et incitant à former les artisans d’art du XXIe siècle. Il y a 107 élus nommés depuis 1994 par le Ministre de la Culture.

Entre art et artisanat l’exposition Objets d’exception – Maîtres d’art met en scène, au dernier étage des Galeries Lafayette, le travail d’une sélection de Maîtres d’Art, garants du savoir-faire français.

Lison de Caunes

galeries-lafayette-metiers-art-2

Marqueteur de paille – œuf en marqueterie de paille, argent 925, or 900, pierres dures et bois (8 heures de travail)

Anne Hoguet

galeries-lafayette-metiers-art-3

Eventailliste – éventail Iris, monture en os peint, gouache sur soie.

galeries-lafayette-metiers-art-4

Eventailliste – éventail Vautour, galalithe et plumes de nandous (80 heures de travail)

Pietro Seminelli

galeries-lafayette-metiers-art-5
Créateur textile & plisseur – grand pectoral, œuvre en papier intissé, plié teint et patiné aux oxydes métalliques

galeries-lafayette-metiers-art-6
Créateur textile & plisseur – grand pectoral (gros plan), 4800 euros

Nelly Saunier

galeries-lafayette-metiers-art-7
Artiste plumassière – Le Trèfle, plumes de dinde (350 heures de travail)

Ludwig Vogelgesang

galeries-lafayette-metiers-art-8
Ebéniste Art Déco – Tableau invariable milieu, palissandre et galuchat, 25 179 euros

galeries-lafayette-metiers-art-9
Ebéniste Art Déco – Meuble à bijoux, bois d’ébène et galuchat (300 heures de travail)

Françoise Hoffmann

galeries-lafayette-metiers-art-10
Feutrière textile – Manteau nouveau samouraï, feutre hybride

 

j j j

FIMPH 2012, what is Hyères? Les lauréats

Formidable lieu de rencontres et d’échanges, véritable bulle dans une année « fashion », le festival accueillait en ouverture le groupe Totally Enormous Extinct Dinosaurs qui nous a livré un set très court mais idéal. Mode, photographie et musique font bon ménage parfois.

Dix ans après l’arrêt du festival rock et techno Aquaplaning, la musique va-t-elle retrouver sa place à Hyères?

La partie mode du Festival accueillait cette année un nouveau prix (Prix Chloé, accompagné d’une dotation de 10000 euros) récompensant une silhouette réalisée dans l’esprit de la maison fondée par Gaby Aghion.

La sélection mode était particulièrement intéressante et pointue et il faudra plusieurs heures pour départager les lauréats.

Grand prix: Siiri Raasakka, Tiia Siren et Elina Laitinen
Prix du public et prix Première Vision: Ragne Kikas
Prix Chloé: Steven Tai
Prix du public Palais de Tokyo: Lucas Sponchiado


j j j