Pour peu que l’on suive son parcours on reconnaît immédiatement les silhouettes de Véronique Leroy. Ses tenues sont chargées de souvenirs mais revisitées par le talent de la créatrice. Elle sait comment actualiser ces périodes passées, nous rendre nostalgiques tout en étant bien ancrés dans notre époque, saisissant l’air du temps.


Ce modèle en « maille grosse corde » est un de mes favoris.


Pour l’été prochain Véronique Leroy à travaillé sur des volumes plutôt amples, jupes, robes et vestes s’évasent, des emmanchures très « sporty » basses et décollées du corps, des jupes « tube » à la taille non appuyée donnant l’impression de s’échapper à chaque pas. Des couleurs ficelle, très « nature », des couleurs sorbet (lilas, citron, vert amande). De grands plis plats pour donner du volume et de l’aisance. Une collection aux lignes claires et modernes.

Revue d’emmanchure, envie d’aisance et esthétique… délicate.

Très eighties le ventre à l’air, brassière et crop top.

Un imprimé « zèbre » oversize et très graphique.

Ci-dessous contraste d’un pull fitted sur une ample robe blouse.

L’iconique chemise blanche revisitée par Véronique Leroy, une des pièces emblématiques du show. Aux proportions surdimensionnées (poches, encolure, revers, emmanchure) reste féminine.

Moins connotée « bourgeoise bon chic-bon genre » que Céline ou Chloé et positionnée sur un créneau moins luxueux, Véronique Leroy les retrouve cependant dans ce courant « mélancolique ». Elle se permet des audaces stylistiques qui donnent du dynamisme et fraIcheur à cet élan nostalgique, créant de très belle silhouettes.

Définitivement un de mes designers préférés.

A propos de l'auteur

Christian Poulot

Editor-in-chief and founder | Fashion design, Digital fashion creation, Media for fashion & Digital Culture lecturer | Fashion & Graphic designer

Articles similaires

All the love !

Si vous aimez Le Modalogue, please cliquez sur le bouton ci-dessous!