PFW | Elie Saab, l’homme qui aimait les femmes

Paris Fashion week- Le défilé d’Elie Saab vient de se terminer. Difficile de résister aux rythmes de Diana Ross, Chic, Imagination ou Blondie sur lesquels des princesses aux jambes interminables viennent de défiler. On veut absolument faire partie de la soirée Elie Saab de la saison prochaine!

Gris poudré, nude et saumon, chiffon, soie et crêpe, les couleurs sont douces et les matières vaporeuses pour de luxueuses robes du soir, des petits tailleurs ou des robes de cocktail. Tout le registre fastueux de l’autodidacte libanais défile sous nos yeux.

Minaudières, cabas, sac baguette… Pléthore de sacs dans cette collection (la maroquinerie fut lancée en 2005 lors de la fashion week de Paris pour le printemps-été 2006)

Elie Saab célèbre une beauté intemporelle, la féminité et le glamour y occupent tout l’espace, à la manière d’un Valentino et nul autre concept ne vient interférer. La femme Elie Saab est tout simplement belle, belle et sûre d’elle-même, on ne se lasse pas de la regarder et de la suivre…

Elie Saab’s (Lebanese self-made couturier) show has just ended. Diana Ross, Chic, Imagination or Blondie made us and the endless legs princess who go down the runway groove. We want to be in the Elie Saab’s party of the next season!

Gray, powder and nude, salmon, chiffon, silk and crepe, Elie Saab use soft colors and light fabricss for luxurious evening or cocktail dresses and little jackets. His sumptuous register unfolds before our eyes.

Minaudières, tote bag, baguette bag… Many many bags this season (the leather collection was introduced in 2005 during the Paris fashion week for spring-summer 2006)

Elie Saab celebrates a timeless beauty featuring femininity and glamor, like Valentino, no other concept interfere. Elie Saab’s woman is simply beautiful, beautiful and strong.