New modesty: Dolorès Doll, poupée de mode

J’ai eu l’agréable surprise de retrouver Dolorès Doll, que j’avais croisé en début d’année lors d’un shooting. La voici backstage lors du défilé de présentation officiel de Set in black, la dernière création de Stéphane Plassier.

dolores doll-plassier-2
(c) Christian Poulot

Dolorès à beau être chez Marilyn (l’agence de Kate Moss) elle me confie avoir un trac fou avant de s’élancer sur le podium. « Et si je me cassais la figure? » me dit-elle du haut de ses 16 ans. Elle resserre ses bras sur elle, dans une attitude très New-modesty avec de faux airs d’Emma Watson avant de filer sur le runway.

dolores doll-plassier-1
(c) Christian Poulot

j j j

Cocooning Chanel avec Coco Cocoon

On a tout connu chez Chanel en matière de sacs, depuis le mythique 2-55 jusqu’au sac en plexi en passant par le micro sac à la cheville. Pour cet hiver, la créativité débridée de Karl Lagerfeld a fait naître un sac à l’esprit doudoune.

Plus anti-fashion que la doudoune, tu meurs ! Heureusement, certaines maisons se sont attaqué au problème ces dernières saisons afin de rendre celle-ci un peu plus trendy.
Le sportswear chic fait partie de l’histoire de la maison Chanel depuis ses débuts (des bains de mer à Biarritz aux stations de Saint-Moritz). On a une irrésistible envie de prendre ce sac contre soi, de le cocooner. Ses formes rebondies et généreuses, sa matière (l’agneau plongé), en font un accessoire un brin régressif (comme le moelleux d’un chamallow…), très plaisant.

Plein d’impertinence ce sac, qui finalement ne renie ni son aîné de 1955 ni les codes de la maison. « Souvent femme varie… » dit-on, il en va de même pour ce sac. En cas de changement d’humeur ou de tenue, ce modèle est réversible, il devient bicolore et l’on retrouve le matelassage « maison », plus classique et moins hardi, « mais aussi beau à l’envers qu’à l’endroit » comme le disait Mademoiselle.

Les anses de ce tote bag de luxe font qu’il est très agréable à porter à la main, il est très léger. On a une envie folle de partir sur les hauteurs enneigées d’Aspen (ça, c’est l’esprit doudoune qui fait son effet…).

coco-cocoon-1b
Ce sac de shopping (ayant été utilisé sur les lieux de tournage par Lily Allen herself) est un gros sac !


Coco Cocoon et son égérie Daul Kim à découvrir ici

j j j

L’art de la séduction par Aaron de Mey

Aaron de Mey créez-vous pour les femmes qui veulent séduire l’Autre?

Definitively not, je crée pour des femmes qui veulent se séduire, qui ont le désir de se plaire avant de plaire à l’autre. Le maquillage est une question de confiance en soi. Le make-up que je crée est censé apporter du plaisir et rendre la femme qui le porte plus forte, plus sûre d’elle-même.

Declaring Indigo, la collection de cet automne s’inspire à la fois de la Révolution française et de ce type de femmes libérées – dans tous les sens du terme – telle Catherine Deneuve dans Belle de Jour, Simone de Beauvoir ou encore Brigitte Bardot. Des femmes qui ont su révolutionner les mœurs de leur époque.

Pour Aaron de Mey déclarer le bleu indigo, couleur peu usitée en make-up, comme étant le nouveau noir c’est aussi faire un peu sa révolution.

Aaron at work

aaron-lancome-indigo-2

aaron-lancome-indigo-1

j j j

Le Modalogue x James Bort pour Le Mont St Michel

MSM_JamesBort_Lemodalogue_2

Natural light for this photo shoot in the old factory of the french fashion house Le Mont St Michel.

Alexandre Milan, owner, let us, James, Bent Van Looy (singer of belgian pop band Das Pop) and I bring to life the preppy rock atmosphere of this centennial brand…

Les collaborations entre marque de prêt-à-porter et blogueurs ne sont pas légions, mais les choses semblent évoluer. C’est donc avec joie que je vous présente une série de photos réalisées avec James Bort pour le compte de la communication de la collection homme de l’hiver 2009-2010 de la marque Le Mont St Michel. Griffe presque centenaire, partenaire privilégié d’Agnès B., Vanessa Bruno, Paul & Joe ou Chloé, Le Mont St Michel est aujourd’hui reconnu pour être une des marques les plus créatives du secteur de la maille.

La série photo a été réalisée en lumière naturelle dans l’ancienne usine de la marque sise au sein d’un superbe domaine appartenant à Alexandre Milan, directeur artistique et arrière petit-fils de la fondatrice. James était responsable de la photo tandis que je m’occupais du stylisme, nous avons ainsi mis en image l’univers décalé et tradi-rock de cette collection réalisée avec Bent Van Looyle, chanteur du groupe belge Das Pop. J’espère que vous apprécierez le résultat de notre collaboration.

MSM_JamesBort_Lemodalogue_1

MSM_JamesBort_Lemodalogue_3

MSM_JamesBort_Lemodalogue_5

MSM_JamesBort_Lemodalogue_4

L’allure néo-romantique de Bent Van Looy se marie parfaitement avec l’univers de la marque.


Le site de Le Mont St Michel

NB:
Je tiens a remercier tout particulièrement Nadia aka Nizzagirl sans qui cette opération n’aurait pas été possible (Big up pour elle !).

j j j