BUMPING INTO TRICKY

 

 

COMING BACK HOME NEAR PARIS SAINT LAZARE STATION… BUMPING INTO TRICKY AND ROBERT « 3D » DEL NAJA, FROM MASSIVE ATTACK.

j j j

La môme Momsen

Taylor Momsen dont on attend la suite des aventures de son personnage de Jenny Humphrey dans la saison 3 de Gossip Girl, à vu son style décrypté par deux magazines de référence la semaine dernière.

Chez Elle (ci-dessous) c’est une tenue gipsy-chic, sans faille de chez Gypsy 05, qui est passée au crible à travers le style emphatique propre à la rédaction de l’hebdo féminin. Ce qui donne en quelques mots: « le look de Taylor Momsen on adore, il est so fashion, elle a tout compris et on craque toutes pour…« . Bref la journaliste à aimé, avec une mention spéciale aux cheveux longs de l’actrice « plus Courtney Love que Marilyn Monroe… ».

taylor momsen-elle

Autre publication, autre style, Les Inrockuptibles taillent un costard, en mode « langue de pute », pour la jeune star. Pour la coiffure manque de chance, elle s’est récemment fait couper les cheveux « à la Joan Jett » (une ex-rock star des années 80) pour un résultat… « en carton » (dixit Diane Lisarelli, la journaliste).

Pour ses 16 ans, la jeune fille à donné un mini-concert avec les Pretty Reckless son groupe de rock, dans une tenue très grungy, qui n’est pas sans rappeler la Courtney Love des mid-90. Sauf que cela ne plaît ni à la journaliste qui trouve que tout cela est « trop propret », « sans folie » et « craignos », ni à Courtney Love herself qui se fend d’un twitter assassin à l’encontre de Taylor Momsen: « @taylorxmomson, ferme ta putain de gueule de jeune salope privilégiée et ne mentionne plus mon nom (…), s’il te plaît arrête d’aimer ma musique… » (toute l’histoire ici). Bref pour le news culturel, la jolie môme est loin d’avoir atteint le Nirvana du fashion-rock et nous on se marre.

taylor maomsem-inrocks

j j j

Magazines anciens

Les maisons de famille regorgent de souvenirs. Cousins, tablées magnifiques sous l’œil du patriarche, photos argentiques en noir et blanc, pages des livres aux pages jaunies à l’odeur aigre et poussiéreuse. Parmi cette abondance se trouvent aussi des magazines, des centaines de magazines de mode disséminées aux quatre coins de la maison…

Enfouis sous un lit, cachés au fond d’une penderie, oubliés dans une boîte au fond du garage ou plus simplement, posés sur une étagère, il n’est pas rare de trouver ainsi quelques numéros vintage qui valent le détour. En ce 15 août, j’en ai donc profité pour feuilleter quelques-un de ces magazines. L’occasion d’y capter à travers les images et les articles, le style d’une époque, ses stars oubliées ou naissantes, ses créateurs en devenir ou disparus.

magazines-vintage-8

magazines-vintage-7
De 1966 à 1985: Paris-Match, Elle, Jour de France, Marie-France, Marie-Claire, Madame Figaro.

magazines-vintage-6

Le 15 août c’est le pinnacle des vacances estivales où l’on vibre sous les (derniers) feux d’artifices. Quelque part entre euphorie et nostalgie.

j j j