John Currin vs Lucas Cranach : la battle

Il y a quelques artistes que j’affectionne particulièrement en peinture. Picasso, Mark Rothko, Cranach et plus récemment John Currin.

C’est dans le métro ce matin, en lisant un papier sur l’expo Moi,Véronique Branquinho TOuTe NUe(1)(2) que cela à fait tilt dans ma tête.

Vous voyez le tableau derrière la créatrice belge ? À la première seconde où je l’ai vu j’ai cru que c’était un Currin alors que c’est un Cranach en fait non j’ai cru que c’était un Cranach alors que c’est un Currin… subitement l’illumination ! Ces deux peintres dont j’apprécie énormément l’œuvre ont des points communs…

On retrouve dans les toiles présentées ci-dessous, le même maniérisme dans les poses, les doigts, les corps légèrement déformés, le fond uni sombre, etc. Le style de Currin est parfois qualifié d’American grotesque.

Je vous laisse apprécier les quatre œuvres ci-dessous.


Lucas Cranach, Lucretia


Lucas Cranach, Venus


John Currin


John Currin, Honneymoon nude, 1998

(1) TOuT NUe, pour TOT NU signifiant until now(2) concernant l’expo, vous pouvez lire un résumé chez Géraldine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *